Qu’est ce que le CASM

//Qu’est ce que le CASM
Qu’est ce que le CASM 2017-10-18T12:40:50+00:00

La FFM et l’UFOLEP ont décidé d’étendre à tout nouveau licencié l’exigence de l’obtention du Certificat d’Aptitude au Sport Motocycliste (CASM), à compter du 1er septembre 2005.

Les fédérations ont estimé qu’un minimum d’apprentissage de la machine et de connaissance de la réglementation sportive sera de nature à réduire le nombre d’accident et faits de course.

Le CASM est donc obligatoire pour tout nouveau licencié en compétition annuelle moto et quad.

Un Certificat reconnu par les pouvoirs Publics :

En effet, le Certificat d’Aptitude au Sport Motocycliste est un certificat officiel dont l’organisation et la délivrance sont confiées par délégation à la FFM. Plus de 10 000 diplômes sont délivrés par an.

Le CASM est un examen qui permet à toute personne, à partir de 12 ans de pratiquer en terrain ou circuit fermé, le sport motocycliste (moto ou quad) en compétition officielle, épreuve de masse ou de loisir.

Le CASM est valable à vie.

Depuis le 1er Septembre 2005, le CASM est obligatoire pour les nouveaux licenciés qui souhaitent obtenir une licence compétition annuelle.

L’examen se déroule, en 2 parties, sur une journée :

> Théorie

questionnaire à choix multiples (40 questions en 40 minutes) sur :

– la connaissance des drapeaux,

– les règles de sécurité en compétition,

– la réglementation sportive,

– Le rôle et le respect des officiels,

– La sécurité routière,

– L’environnement.

> Pratique

sous forme d’exercices axés sur la maîtrise de la moto ou du quad.

Les personnes titulaires du guidon d’or FFM ou d’un permis A (AM, A1, A2, A) sont dispensées de la partie pratique.

Une plaquette d’information permettant de préparer le certificat est disponible par téléchargement.

ANNEXE

Le C.A.S.M.  Les dispositions du 1er septembre 2005

Définition du « nouveau licencié » :

Tout pilote détenteur, avant le 1er septembre 2005, soit d’une licence annuelle FFM (tous les types de licences annuelles : compétition, entraînement, officiels, divers…), soit d’une licence moto délivrée par l’UFOLEP, ne sera pas considéré comme un nouveau licencié.

Les Ligues peuvent facilement vérifier l’antériorité de tout ancien licencié FFM depuis 1996. Pour les autres (UFOLEP, FFM avant 1996), le demandeur doit présenter un justificatif (copie de l’ancienne licence).

Sur présentation d’un justificatif, un pilote étranger détenteur d’une licence à l’étranger, sera dispensé de cette obligation sous réserve d’être titulaire d’un permis de conduire.

A compter du 1er septembre 2005, la notion d’antériorité de licence ne sera appliquée qu’aux licences compétitives annuelles (en conséquence et par exemple, un licencié « entraînement » devra passer son CASM pour obtenir une licence compétition annuelle).

Les Ligues ont la possibilité de prendre des mesures plus restrictives (exemple : exigence du CASM pour tous les licenciés y compris ceux déjà en activité).